Photothèque
vidéothèque

KAN YA MA KAN...RDA offre à la jeunesse marocaine une plate-forme de formation professionnelle et d’ouverture sur le monde par l’artistique.

Par l’organisation croisée et simultanée :

  • de résidences artistiques pluridisciplinaires,
  • de formation professionnelle de régisseurs du spectacle vivant,
  • de formations qualifiantes dans le champ du spectacle vivant (cirque, danse, théâtre, scénographie),
  • de formations qualifiantes dans les arts visuels (photographie, réalisation vidéo) et dans les aspects techniques de leur diffusion (publication assistée par ordinateur, développement de produits web),
  • de formations en langue pour favoriser l’ouverture culturelle et la communication professionnelle (arabe, français, anglais...)
  • de moments d’orientation, de bilans de compétences, de découverte des métiers, d’élaboration de parcours artistiques et de formations sur mesure.

Par l’implication désirée et volontaire des jeunes :

  • qui pourront vivre des stages de remobilisation sociale par le montage de projet collectifs pluridisciplinaires (par exemple : faire un photo reportage sur une thématique de la ville et de son actualité, réaliser un film sur le développement d’une résidence artistique en cours, réaliser une soirée culinaire avec une exposition, préparer un spectacle amateur sur une thématique choisie...)
  • qui pourront construire, avec les professionnels, le chemin de formation vers l’acquisition d’un métier et leur insertion professionnelle dans la direction choisie.

Par la résonance organisée des temps forts de la ville de Fès avec le programme de formation et d’insertion comme :

  • des temps professionnels en situation permettant la construction de compétences chez les jeunes (par exemple le Festival des Musiques Sacrées du Monde permet l’engagement des régisseurs de spectacle en formation favorisant ensuite l’insertion professionnelle),
  • des événements artistiques traduits en cursus de formation professionnelle (par exemple les rencontres internationale de photographie nourrissent la formation professionnelle qui permet l’émergence de nouveaux photographes qui pourront in fine participer aux futures rencontres...),
  • des émissions de radio culturelles peuvent être enregistrées lors des festivals et servir la promotion culturelle autant que la formation des régisseurs.

Langues vivantes

Accéder à la compréhension et l’énonciation :

  • dans un cours
  • dans une recherche,
  • dans un projet,
  • pour collaborer,
  • pour communiquer,
  • pour réaliser,
  • pour comprendre,
  • pour s’insérer,
  • pour travailler,
  • pour échanger...

En arabe, en français, en anglais, en espagnol…

Centre de ressources et d’orientation :

Espace ouvert d’accueil bienveillant permettant aux jeunes :

  • de trouver les informations sur les métiers,
  • d’être évalués pour connaître leurs niveaux, leurs points forts et leurs besoins,
  • de mieux cibler leur projet professionnel,
  • de faire des recherches documentaires et d’y être aidés,
  • de rencontrer des encadrant des formations et d’être aidés dans leur orientation,
  • de s’inscrire pour les stages de remobilisation, pour les ateliers et cours annoncés.

La Publication Assistée par Ordinateur :

  • Les logiciels de PAO augmentent les possibilités de mise en page et d’édition.
  • Leur apprentissage permet l’organisation des idées et la clarté des messages à communiquer.
  • Combinés à l’apprentissage de la photographie, les logiciels de PAO permettent de prolonger les choix et les intentions photographiques et de communication.
  • De multiples professions et secteurs d’activités ont pleinement intégré ces compétences dans leur quotidien. C’est le cas des métiers du spectacle et des arts visuels. Leur maîtrise rend les jeunes employables et polyvalents.

Photographie

  • Eduquer le regard, apprendre à observer, prendre le temps de le faire, être attentif au cadre, au focus, au sujet, à la profondeur de champ, à la lumière sont autant d’apprentissages qui permettent de se construire.
  • Intégrer ces compétences dans des projets à réaliser, à produire et à partager est autant de façon d’éprouver la sensibilité de chacun dans une aventure collective. Dire le monde par le prisme de l’objectif, l’organiser, l’interpréter, s’y situer permet d’en faire partie de manière constructive.

Scénographie

Apprendre l’organisation de l’espace au niveau :

  • du décor,
  • des costumes,
  • des accessoires,
  • du maquillage artistique,
  • de l’éclairage,
  • dans la réalisation :

  • des spectacles (danse, cirque, théâtre, concerts),
  • de films,
  • d’expositions,
  • de défilé de mode
  • En fonction d’une direction artistique donnée.

Théâtre et danse

  • Arts de la représentation, le théâtre et la danse engagent l’individu dans un processus de représentation favorable à sa construction.
  • Théâtre et danse fusionnent dans certaines formes et participent d’une mise en jeu du corps dans l’espace et le temps.
  • Complémentaires à l’acrobatie, le théâtre et la danse permettent de travailler les postures, la conscience corporelle, l’assurance de soi, la voix et l’interprétation.

Théâtre et danse

Acrobatie et arts du mouvement L’acrobatie permet d’engager son corps dans son développement. Ses fondamentaux englobent :

  • la préparation physique,
  • la souplesse,
  • le gainage,
  • la tonicité,
  • la coordination,
  • la latéralisation,
  • l’équilibre et le dynamisme.
  • Son approche raisonnée suppose :

  • la rigueur,
  • la régularité,
  • la coopération,
  • la gestion du risque,
  • la recherche de la perfection.
  • Sa dimension artistique permet :

  • la créativité,
  • l’improvisation,
  • le croisement avec les cultures traditionnelles et les cultures urbaines.

CODING

Objectifs pédagogiques :

  • Définir et concevoir un produit web,
  • Développer un produit web,
  • Déployer et optimiser les services de son produit.

Aura pour objectif central

De réconcilier des jeunes en parité avec leur capacité d’agir dans et pour la société, qui les reconnaîtra par l’utilité humaine et sociale qu’ils peuvent à nouveau recouvrer.

Population cible

Ce projet vise l’élaboration de solutions d’intégration humaine, sensible et durable aux problèmes de précarité économique, sociale et intellectuelle "d’une jeunesse en déshérence issue notamment des quartiers populaires de la médina et de son pourtour"

Désœuvrée, sortie du système scolaire, cette jeunesse n’investit plus les opportunités citoyennes et rêve de migration, misant sur la clandestinité pour échapper à son quotidien.

Contexte

Leur emplacement permet d’aborder des territoires concernés par les problématiques énoncées sans que les bénéficiaires soient exclusivement ceux de ces quartiers. En effet, des jeunes provenant des quartiers périphériques de la médina rencontrent des difficultés similaires. Ancrés dans une urbanité qui a absorbé l’Histoire de la ville, le positionnement de ce centre à deux têtes pourrait s’appuyer sur la culture et l’environnement séculaire de ces territoires en devenant des lieux « tremplin » vers une citoyenneté active et constructive des bénéficiaires.


La jeunesse est le temps de l’audace, du rêve, des désirs professionnels, mais aussi de la nécessité d’être accompagné par des professionnels, d’être guidé, orienté vers la découverte, les apprentissages, et bénéficier d’un tutorat.

Nombre des jeunes prévus : 140
Tranche d’âge : 15 à 25
Les formations :
  • Aux métiers du spectacle par expérience artistique d’interprétation (Théâtre, cirque, dance, photos, musique, art plastique) et aux métiers connexes (régie son, lumière, plateau) /emplois en salles de spectacles de spectacle, en festivals nombreux dans l’agglomération
  • Aux métiers de développement des servies par les plateformes internet (développeur de site, designer web, radio culturelle web…) / emplois des secteurs numérique et digital avec les prolongements vidéo (métiers de l’image), son (radio)…

15 – 18 : Activités culturel, langues vivantes, danse, théâtre, cirque, photo / Métiers de l’image

18- 25 : Dance, théâtre, scénographie, photo, informatique/Spécialité : Régisseur plateau son lumière

STRATEGIE DE TRAVAIL

Nous proposons pour ces jeunes une dynamique de travail sous forme de stages de remobilisation. Ces stages sont orientés par des thèmes ouverts de travail. Nous en avons identifiés trois dans un premier temps :

  • La Rose des Vents, emblème des points cardinaux et des routes exploratoires, nous chercherons à approcher la question des repères et de l’orientation appliqués à l’individu et son chemin dans la vie. Comment ces jeunes se situent-ils dans ce quartier, géographiquement, sensiblement, dans la relation aux autres, quels sont leurs repères, d’où partent-ils et quels chemins les attirent ?
  • Patrimoines,où la question de l’ancrage et des traces d’où l’on vient est abordée par la connaissance et la compréhension de son environnement historique, par la reconnaissance du patrimoine immatériel et des savoir-faire culturels qui façonnent une culture, par la mise en évidence de son patrimoine individuel, son histoire personnelle et familiale, ses repères et ses appuis. Comment les jeunes articuleront ces différents niveaux de leur histoire pour leur permettre de mieux comprendre leurs désirs et leurs aspirations ?
  • Partager la ville,le simple parcours entre BAB SEMMARINE et le centre Kan ya ma kan… rdda pourrait être à lui seul une allégorie de l’itinéraire de ces jeunes dans la société et de la difficulté à partager l’espace public, qu’il soit géographique, professionnel, culturel. Comment circuler, être mobile, choisir sa voie, comment accéder à d’autres sphères, comment ouvrir les perspectives d’avenir permettant de se projeter ?
  • Dans ces trois thèmes, les approches doivent faire naître des envies, des désirs, des vocations. Comme dit Goethe, « nos désirs sont les pressentiments des facultés qui sont en nous ». Les thématiques sont assez larges pour permettre de partir du vécu et de l’environnement de proximité et élargir inlassablement leur imagination pour oser penser positivement son avenir et se construire en conséquence.

    Dans chaque stage de remobilisation (d’une durée de 420h et accueillant 12 stagiaires, soit 45 360 h/stagiaires produites sur l’année pour 9 stages et 108 stagiaires) les thèmes sont déclinés par les formateurs et les artistes intervenants selon trois pôles complémentaires de travail :

  • Le corps en jeu (approches du mouvement par le cirque, la danse, le jeu d’acteur) pour apprendre à se tenir, à bouger, à se comporter, à être conscient de son corps et utiliser le langage du corps, à être mobile de différentes manières...
  • La parole en action (approches des fonctions de la voix par la communication en français et en arabe, la maîtrise de sa voix, l’apprentissage du débat) pour mieux communiquer et réfléchir, utiliser le langage parlé et l’argumentation...
  • Le regard sur le monde (approches de l’image par les arts plastiques, la photo, la vidéo, les applications numériques) pour apprendre à regarder, à interpréter, à représenter…
  • Chaque stage donne lieu à une réalisation commune, une restitution du parcours, une exposition, un événement qui est ouvert au public et qui est une manière de constater le chemin parcouru. Les encadrants de ces stages peuvent donc décliner les apprentissages à partir du thème et en fonction de la réalisation souhaitée. Le jeune est ainsi porté par une dynamique collective dans ses découvertes et ses apprentissages, avec la nécessité d’aboutir un projet collectif et en filigrane de construire l’axe de son futur parcours qualifiant.

    compétences transversales sous-tendent également les apprentissages :

  • Apprendre à réaliser un projet collectivement, à négocier, à communiquer, à partager mais toujours avec la nécessité de construire ensemble,
  • Inscrire son engagement personnel dans la durée, dépasser les obstacles, les doutes, les envies d’abandon pour enfin atteindre l’objectif,
  • Accomplir la globalité d’un projet avec le souci de qualité du rendu, de fierté de la réalisation.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
Actualitées
Projets Futurs